Pour promouvoir la gastronomie algérienne, les jeux méditerranéens Orana utilisent une photo de la cuisine marocaine

Table des matières

Le pillage du patrimoine culturel marocain est devenu un sport national en Algérie, et à ce titre, a été invité sur la plateforme électronique des Jeux Méditerranéens d’Oran 2022.

Sur le site de l’événement sportif qui se déroule tous les quatre ans dans le pays du pourtour méditerranéen, la ville d’Oran, qui accueillera les prochains Jeux méditerranéens du 25 juin au 25 juillet, met en avant un large éventail d’architecture et de gastronomie. point de vue.

Ainsi, en plus de certains sites touristiques de la ville, qui ont d’ailleurs été classés dans la rubrique « choses à voir » (sic), les visiteurs qui viendront à l’événement pourront également goûter à la cuisine locale chez « saveurs de l’ ‘Oranie’, une sorte de livre. meilleure adresse de restaurant en ville.

Mais, quelle surprise, à l’ouverture de cette rubrique qualifiée de « goût occidental », un plat qui reste très marocain, comme la Harira ou la Seffa. Et les visiteurs ne manquent pas de surprises, car pour décrire cette fameuse « cuisine oranaise » et ses spécialités, on a utilisé tout simplement des photos culinaires de plats issus de la gastronomie marocaine, mettant en scène en l’occurrence un tajine, entouré de salade.

Le streamer français Sardoche menacé après avoir déclaré qu’il n’existait pas de patrimoine culinaire algérien 

Le streamer français Sardoche menacé après avoir déclaré qu’il n’existait pas de patrimoine culinaire algérien 

Il est d’ailleurs très facile de le vérifier en quelques clics sur le moteur de recherche, qui permet de retracer l’origine de cette photo, disponible en l’occurrence sur le site freepik.com, sous le titre « Cuisine marocaine ».

Cette énième tentative de réappropriation culturelle se produit est totalement hors de propos, compte tenu des spécialités proposées par l’incontournable table de la ville, qui est censée témoigner de la « fameuse gastronomie oranaise » et est citée par la plateforme de jeu méditerranéenne Oran.

Alors, pour découvrir cette cuisine locale bien connue, on vous conseille de faire un tour chez Bekhchi’s, un restaurant « spécialité fruits de mer et influence provençale », qui puise clairement ses idées dans le très riche patrimoine gastronomique français.

En seconde option, le lieu de la gastronomie algérienne, Urban Grill, « un grand spécialiste des Tacos et des Cheeseburgers ». Oh? Est-ce l’Algérie ?

Une autre option est Firdaous, une table qui « associe les délices méditerranéens à l’élégance », qui s’adresse à ceux qui aiment le « poisson frais » et la « musique andalouse ».

Wikipédia, le nouveau front de la guerre que mène l’Algérie contre le Maroc

Wikipédia, le nouveau front de la guerre que mène l’Algérie contre le Maroc

On peut aussi dîner chez Saiko Sushi, haut lieu de la « délicieuse cuisine japonaise » ou enfin chez Mélomane, un « restaurant gastronomique et pub bar méditerranéen, destiné aux amoureux du goût frais de la mer ».

Enfin, on nous a indiqué une belle « adresse traditionnelle » avec le restaurant M’Sirda. D’où la table typique d’Oran, et qui propose « de délicieux plats traditionnels de l’ouest algérien ». On se demande : ah bon ? Qui? Bon, « tagines, bricks, bastilla (…) », ça se définit alors. Un plat très marocain, à nouveau marqué du drapeau algérien, en toute impunité. Et enfin de conseiller les gourmets sur le plat en particulier, décrit comme « la quintessence de l’occident », à savoir les « Bebouches, escargots braisés en sauce »… Franchement, pas de commentaire.

Partager :
Facebook
Twitter
Pinterest
LinkedIn
Venez aux nouvelles
Inscrivez vous à la Newsletter

Pas de spam juste des bonnes astuces de cuisine

Social Media
Au hasard ...
Categories
On en parle
Derniers articles