Où déjeuner à Paris pour moins de 20 euros ?

À TESTER

SélectionEnvie d’œufs farcis, d’empanadas, de bobun, de burgers, de pâté en croûte ou de couscous ? Pour chacun des vingt arrondissements de Paris, voici notre sélection de cinq restaurants à déguster sans se ruiner… mis à jour avant l’été.

Cette sélection n’est pas qu’une énième liste des meilleurs restaurants parisiens, ni des ports les plus typiques ou des tables les plus tendances. C’est une compilation amoureuse de lieux gourmands que l’on recommanderait à un ami ou une amie arrivant dans la capitale ou ayant besoin de déjeuner dans un quartier qui ne leur est pas familier.

Les critères de sélection sont liés à des objectifs précis : une formule qui permet de déjeuner à 20 euros ou moins (prix au moment de notre visite), des produits de saison non importés de l’autre bout de la planète, un sourire bienvenu.

D’autres arguments plus personnels ont fait pencher la balance : les établissements retenus sont des cantines au sens le plus noble du terme, des lieux où l’on revient et où l’on revient pour, pourquoi pas, déguster cette petite tarte aux pommes qui a attiré notre attention sur la table voisine.

Certes, le résultat est apparemment très hétéroclite, il y a un mélange d’établissements potelés qui ont installé une échoppe et des pits huppés où l’on peut goûter aux spécialités mandchoues ; L’épicerie fine, où l’on se régale de saumon sauvage de la Baltique et de fines brochettes de döner… Mais au fond, ces belles adresses partagent la même philosophie : le plaisir de régaler les clients à un prix raisonnable, souvent au prix de beaucoup d’efforts en cuisine. . Nous espérons que ce plaisir est contagieux !

À Lire  Comment cuisiner des artichauts ?

Mise à jour le samedi 9 juillet 10h : Six adresses de restaurants dans le 2e, 3e, 10e et 19e arrondissement ont été modifiées.

1 – Le Petit Bouillon Pharamond

1 - Le Petit Bouillon Pharamond

Pour nous c’est le meilleur bouillon de Paris (les restos de la capitale qui proposent une cuisine traditionnelle pas chère). Fondée en 1832 près des Halles, cette institution proposait des plats bourgeois inspirés de la cuisine normande dans un cadre Belle Epoque. Les deux associés qui ont repris l’affaire en 2019 ont gardé l’ambiance (céramiques fleuries, miroirs, boiseries) et transformé la cuisine en faisant fondre les prix.

Les tripes à la mode de Caen (10,90 €) sont toujours au rendez-vous, généreusement servies dans une cocotte fumante. Mais le reste s’attaque aux classiques des brasseries parisiennes avec virtuosité : œufs mimosa (seulement 1,90 euros) ; os à moelle dépassant de la plaque (4,10 euros) ; Coquilles de pâtes au bœuf bourguignon (10,50 euros)… Les propriétaires achètent la quasi-totalité des menus directement au producteur.

Deux petites ombres au tableau noir : les bouteilles de vin (4 euros les 25 centilitres) sont passables et il n’est pas possible de réserver toute la semaine dans ce lieu bondé. arriver tôt

Il vous reste 97,45% de cet article à lire. Ce qui suit est réservé aux abonnés.

- Advertisement -
- Advertisement -

Ultime ricette

- Advertisement -

Vous en voulez plus ?

- Advertisement -