Occitania, un nouveau restaurant à Oakland aux saveurs du sud de la France

Table des matières

Paul Canales, un chef américain aux fourneaux depuis 30 ans, vient d’ouvrir un nouveau restaurant à Oakland, au rez-de-chaussée de l’hôtel Kissel Uptown Oakland. Le nom qu’il lui a donné est directement inspiré de la cuisine qu’il y crée : l’Occitanie. Au menu, on découvre des plats traditionnels d’Occitanie, une région qui commence en contrebas de Bordeaux et s’étend au sud-est jusqu’au Piémont italien, et, au sud-ouest, jusqu’à la Catalogne espagnole.

« Ce restaurant met en avant ce que l’on connaît moins de la cuisine française. C’est un mélange dynamique de plats régionaux traditionnels avec des produits frais de la région de la baie de San Francisco », explique le chef. Ce dernier affirme fièrement combien il aime réinterpréter les recettes à la lumière de son expérience et de ce qu’il aime. Et d’ajouter : « J’aime toujours glisser un peu d’improvisation avec des versions et des éléments moins attendus sur les plateaux ».

Entre tradition et modernité

Entre tradition et modernité

La carte présente donc des plats traditionnels, préparés avec des ingrédients frais et locaux, le tout ponctué de « notes personnelles, créatives et modernes ». Quelques exemples? des huîtres poêlées accompagnées de saucisses faites sur place, un cassoulet qui change au fil des saisons, des calamars braisés au vin rouge et poireaux, ou encore un borrid provençal. Le chef revisite également des plats emblématiques comme le steak/frites, les pigeons, les escargots ou le boudin blanc.

« J’ai grandi dans une famille qui aimait recevoir et cuisiner. Avec un père et historien espagnol, une mère, une enseignante, j’aime aussi enseigner et inspirer. Que ma cuisine devienne une occasion d’apprendre », déclare Paul Canales.

Côté sucré, la chef pâtissière Jen Kenny Nguyen propose des desserts qui mettent en valeur les fruits de saison. Elle défend également une approche contemporaine de certains classiques, comme la tarte tatin ou la crème brûlée. La carte des vins fait également la part belle aux alcools français. Et vous pourrez déguster de nombreux cocktails et apéritifs, du Spritz au vermouth et au cava. Enfin, les gourmands pourront déguster du pain perdu et des crêpes lors des brunchs du week-end. Menus et horaires détaillés ici.

De l’Italie à l’Occitanie

De l’Italie à l’Occitanie

Pour ce nouveau restaurant, Paul Canales a fait appel à un célèbre cabinet d’architecture. L’objectif : s’inspirer de la Provence, de ses couleurs or et lavande, utiliser des matériaux spécifiques comme les tomettes et créer des drames de lumière. « Je voulais que l’espace reflète la région. En cherchant à ouvrir ce nouveau restaurant, je me suis passionné pour la culture occitane. Je me suis plongé dans les livres et j’ai apprécié ses poèmes d’amour, son attitude mystique et son ancrage entre ombre et lumière », décrit le chef.

Si Paul Canales a tenté de se renouveler, c’est parce qu’il a opéré entre 2000 et 2010 à la tête d’Oliveto, un restaurant italien qui a depuis fermé ses portes. Il a ensuite travaillé pendant dix ans chez Duende, un restaurant espagnol à Oakland. Des expériences qui lui ont permis de maîtriser des recettes aux accents du sud. « Je ne voulais pas retourner dans ces cuisines, je cherchais quelque chose qui résonnait en moi et exigeait toute mon attention. J’ai choisi la gastronomie française parce que j’adore ça ! Sans compter que j’ai eu beaucoup d’influences françaises depuis mon enfance et que j’ai une soixantaine de livres de recettes françaises dont certaines datent des années 30 ! « L’Occitanie est donc un choix de passion pour le chef Paul Canales qui souligne également que cette cuisine se marie parfaitement avec les produits de saison de la baie de San Francisco.

Partager :
Facebook
Twitter
Pinterest
LinkedIn
On en parle
Derniers articles