Le moule Idlis, incontournable de la cuisine tamoule

Table des matières

Sur la nappe, les couverts se comptent sur les doigts d’une main. Dans la cuisine, il existe une grande variété d’instruments utilisés pour travailler avec la nourriture. Découvrez leurs origines, parfois oubliées, et la meilleure façon de les utiliser.

Son histoire

Présent dans le sud du sous-continent indien depuis l’Antiquité, le peuple tamoul a développé, à la fois comme langue et comme culture, une cuisine essentiellement végétarienne aux saveurs différentes. Dans la diaspora, qui s’étend de l’État indien du Tamil Nadu à l’île Maurice, de l’Europe et du Canada au Sri Lanka, les recettes de tiffins comptent parmi les plats les plus populaires. « Nous désignons un ‘tiffin’ comme un repas léger qui peut être consommé au petit-déjeuner ou au dîner », explique Jody Danasse, consultant culinaire auprès d’une famille du Tamil Nadu et auteur de At a Tamil Family’s Table (éditions alternatives). Il peut être préparé à la vapeur et frit. »

Plat phare de Tiffin, les idlis sont de petites crêpes cuites à la vapeur à base de lentilles fermentées, de riz blanc et de graines de fenugrec. Reconnus pour être hautement digestibles et nutritifs, ils sont, avec les dosas, les chapatis et les Pooris, l’un des aliments de base de l’alimentation tamoule. Pour sa préparation, nous utilisons des moules idlis, une sorte de cuiseur à vapeur en acier ou en laiton.

En partie basse, une marmite sert de récipient pour faire bouillir un grand volume d’eau. Accrochées à ses bords, une série de plateaux perforés et évidés (jusqu’à trois au total) accueillent la pâte qui, une fois bouillie, prend l’aspect d’une boule blanche en forme de soucoupe volante. Les idlis ont une texture épaisse et légèrement collante : il faut les consommer immédiatement ou au plus tard dans la journée.

Son usage

Son usage

Cet après-midi, dans la petite cuisine de son appartement de Rosny-sous-Bois, Jody Danasse se fait un petit espace pour mettre en place tout le matériel nécessaire à la préparation des idlis, selon sa recette familiale. Sur le comptoir : un blender multi-lames type « papillon », ainsi qu’une boîte à épices contenant du curcuma, du cumin, des graines de moutarde, et quelques feuilles de curry. Les deux sont utilisés pour faire du rasam, la sauce à base de tamarin légèrement épicée emblématique de l’Inde du Sud, qui est servie en accompagnement – parfois avec du yaourt blanc – pour garnir ou tremper des crêpes cuites à la vapeur.

Au-dessus de la cuisinière, Jody remplit aux deux tiers sa vieille casserole d’idlis avec de l’eau. Ce dernier, en tôle bosselée, a été acheté par sa mère sur un marché en Inde il y a plus de vingt-cinq ans. Une fois l’eau bouillante, la cuisinière prend une louche et verse lentement son mélange d’idlis, préparé la veille, dans chacun des six récipients prévus à cet effet.

À Lire  Hautes-Pyrénées : Maddly élève des milliers d'escargots dans le Val d'Azun

Quinze minutes plus tard, une délicieuse odeur de lentilles fermentées envahit la cuisine. Du bout des doigts, Jody démoule ses trésors avant de les servir, avec du rasam, au centre d’une assiette bleue. En bouche, la pâte est dense et mousseuse; l’acidité de la sauce réveille les papilles et rapproche l’ensemble. Une collation diffuse et savoureuse, à l’image de la culture des Tamouls.

D’abord parce que les épices poussent précisément dans ces pays. Vous n’avez pas besoin de les apporter de loin, vous pouvez les cultiver dans votre jardin ! Deuxièmement, parce qu’ils protègent les aliments des bactéries comme le ferait un réfrigérateur. Pratique quand il fait chaud !

Quel est le symbole de l’Inde ?

Quel est le symbole de l'Inde ?

Symboles indiens et leurs significations

  • L’animal national, le tigre, symbolise le pouvoir.
  • La fleur nationale, le lotus, symbolise la pureté
  • L’arbre national, le banian, symbolise l’immortalité.
  • L’oiseau national, le paon, symbolise l’élégance.
  • Le fruit national, la mangue, symbolise le climat tropical de l’Inde.

Quel animal symbolise l’Inde ? Animal national Le tigre a une épaisse fourrure jaune avec des rayures sombres. En raison de la combinaison de sa grâce, de sa force, de son agilité et de son énorme puissance, le tigre a été considéré comme l’animal national de l’Inde.

Quelle est la fleur nationale de l’Inde ?

Le lotus est une plante aquatique originaire d’Inde, qui offre des fleurs de 20 à 30 cm de diamètre. Symbole national de l’Inde, il est considéré comme sacré dans les religions hindoues et bouddhistes.

Quel est l’oiseau national de l’Inde ?

Le paon, l’oiseau sacré de l’Inde, symbole de beauté et d’immortalité

Quels sont les deux plantes qui symbolise l’Inde ?

Ce sont les soucis et bien que le lotus soit la fleur nationale de l’Inde, c’est le souci qui obtient tous les honneurs.

Quel est le drapeau de l’Inde ?

Quel est le drapeau de l'Inde ?
Porter
Caractéristique
Dimensions23
Adoption22 juillet 1947
Articles3 bandes horizontales safran, blanches et vertes, avec une roue bleu marine au centre

Quelle est la monnaie nationale de l’Inde ? La monnaie de l’Inde est la roupie, dont l’acronyme est â¹. 1 roupie est divisée en 100 paisa. Actuellement, 1 ⬠équivaut à environ 75 â¹. Il faut savoir qu’il est strictement interdit d’entrer sur le territoire indien avec des roupies en poche.

À Lire  Laurent Mariotte habite en Saîne-et-Loire avec ses "Petits Navires" cet été sur TF1

Quel alcool boivent les Indiens ?

Quel alcool boivent les Indiens ?

L’Inde consomme plus de whisky, de brandy et de rhum que tout autre pays, dans des volumes au moins 2 à 3 fois supérieurs à ceux des États-Unis. Le rhum et le brandy représentent 80 % du marché des spiritueux en Inde, suivis du whisky et de la vodka.

Que boit-on en Inde ? La boisson nationale, le Chai. La plupart du temps basique (sucre, thé et lait) vous pourrez trouver de petits étals proposant des versions plus élaborées. N’hésitez pas à essayer le gingembre et le masala (mélange d’épices).

Quelle est la boisson préférée des Indiens ?

Ce n’est sans doute pas une première : la boisson préférée des Indiens est le thé, un thé noir, aux épices et au lait.

Est-ce que les Indiens boivent de l’alcool ?

Car la culture hindoue n’est pas du tout favorable à l’alcool, au point que la Constitution était sur le point de l’interdire en 1951. Et l’alcool est effectivement interdit dans un état comme le Gujarat. Cependant, le poids de la religion et de la culture traditionnelle n’empêche pas les Indiens de boire.

Quelle boisson en Inde ?

Le thé (chai en hindi) est la boisson nationale. Il est servi avec du lait (héritage de la colonisation anglaise !), sinon il faut préciser que l’on veut du thé noir. Le thé indien (masala chai) est bouilli avec du lait, du sucre, de la cardamome et de nombreuses autres épices.

Est-ce que les hindous mangent du porc ?

La consommation de bovins ou de porcs, d’oiseaux de proie, etc., est limitée par les interdits de l’hindouisme et de l’islam. D’autre part, au moins 60% des Indiens apprécient une certaine forme de viande.

Pourquoi les hindous ne mangent-ils pas de viande ? Vous êtes-vous déjà demandé pourquoi la plupart des hindous ne mangent pas de bœuf ? C’est parce que les vaches sont vénérées en Inde, choyées et autorisées à se déplacer librement. Dans certains endroits, celui qui nourrit une vache est considéré comme chanceux.

Pourquoi les Indiens ne mangent pas de porc ?

La logique de pureté tend à marginaliser les produits carnés : beaucoup d’hindous se privent de viande certains jours (pleine lune, etc.), lors de visites dans un temple, après le décès d’un proche, parfois pendant un mois entier ou après un certain temps. années.

Quelle viande ne mange pas les hindous ?

Végétarisme hindou : interdit les viandes animales issues de l’abattage volontaire (viande, poisson), ainsi que les œufs considérés comme volant la progéniture de leur mère. Végétarisme sikh : exclut la viande, l’œuf.

Partager :
Facebook
Twitter
Pinterest
LinkedIn
Venez aux nouvelles
Inscrivez vous à la Newsletter

Pas de spam juste des bonnes astuces de cuisine

Social Media
Au hasard ...
Categories
On en parle
Derniers articles