Comment lutter contre les limaces et les escargots ?

Table des matières

Les limaces, et dans une moindre mesure les escargots, peuvent être un véritable ravageur dans le jardin. Qui n’a pas connu la déception un jour devant de jeunes salades épargnées du jour au lendemain ? Des solutions naturelles existent et peuvent être facilement mises en place au jardin.

Je ne vois pas ces limaces quand je vais au potager

Au jardin on rencontre des limaces surtout là où le sol est argileux ou argilo-calcaire. De plus, ils sont principalement actifs la nuit et sont à leur pic d’activité lorsque la température est comprise entre 15 et 20 °C et que l’humidité est suffisamment élevée. Par exemple, on les voit en grand nombre après une averse. Notez qu’il existe différents types de limaces dans nos régions. Les gros escargots dits « rouges », les petits escargots noirs (petits, mais surtout honnêtes) et le précieux escargot tigre, précieux car il est principalement de la viande et s’allume sur d’autres escargots !

Ici aussi, nous pouvons rencontrer différentes espèces dans le jardin. L’écureuil gris apprécie particulièrement les orties, mais en bon végétarien, il n’hésite pas à grignoter de petites plantes au potager ou dans les parterres de fleurs. L’hélix du jardin, reconnaissable à sa carapace colorée, affectionne les feuilles des arbres fruitiers et particulièrement celles des pommiers. Quant à l’escargot de Bourgogne, il ressemble à un géant avec ses 4-5 cm et son poids qui peut varier de 25 à…45 g.

Existe-t-il des solutions non toxiques contre les limaces ?

Dans l’espace potager, il est possible d’implanter une plante « pouce » en plantant des plantes que les limaces et les escargots n’aiment pas, comme l’ail, le fenouil et les oignons. Les pièges à bière sont efficaces, mais n’en placez pas trop ou vous verrez des escargots du quartier affluer dans votre jardin. Les granulés à base de métaldéhyde sont à éviter absolument, car ils sont toxiques pour les animaux et l’environnement, mais ceux à base de phosphate ferrique peuvent également être utilisés en jardinage biologique. Et puis nous avons des alliés avec des hérissons, des paresseux, des pies, des corbeaux et notre fameuse limace tigrée.

La plante de la semaine: la Doronic du Caucase{{1}}

La plante de la semaine: la Doronic du Caucase{{1}}

Il est permis de se demander pourquoi certaines plantes, autrefois indispensables dans les jardins, tombent dans l’oubli malgré leurs indéniables qualités. C’est le cas du Doronic du Caucase (Doronicum Orientale). Cette grande plante vivace presque indestructible est incroyablement résistante. Sa floraison, très généreuse, débute fin mars et dure jusqu’en mai. Les grandes fleurs sont d’un jaune foncé brillant, ce qui est important pour égayer le jardin au printemps. Les feuilles sont plutôt vert clair. Au moment de la floraison, le Caucasian Doronic atteint 40-50 cm. Côté culture, cette vivace apprécie les endroits ensoleillés et un sol riche en humus qui la maintient fraîche en été. Si vous souhaitez réintroduire Doronic au jardin, ce qui serait une bonne idée, attendez septembre pour faire ce travail. La plante a alors le temps de former de bons poils absorbants avant l’arrivée des premières gelées. Pour une belle scène florale, combinez Doronics avec Bergenia, le bulbe printanier aux fleurs bleues comme la scille. Placées devant de petits buissons aux feuilles violettes, elles seront bien éclairées. Si vous souhaitez le multiplier, vous pouvez choisir de semer en avril-mai ou de diviser les touffes en mars ou septembre.

Les petites bâtes du jardin: demoiselles et libellules{{2}}

Les petites bâtes du jardin: demoiselles et libellules{{2}}

Un petit bassin ou un grand bassin dans le jardin et vous verrez bientôt de grands insectes de la famille des Odonates. Les demoiselles ont un corps élancé et cylindrique qui donne une impression de fragilité. Longues d’à peine plus de 4 cm, contrairement aux libellules, elles ne volent pas sur place. Leur vol est assez lent et ils donnent l’impression de planer plutôt que de voler. Ils replient leurs ailes verticalement sur leur dos lorsqu’ils sont calmes. Les libellules sont des insectes robustes qui mesurent jusqu’à 8 cm. Rapide et capable de départs foudroyants, les scientifiques ont pu mesurer des vitesses de vol de 25 à 30 km/h pour la libellule, que l’on appelle un gros frêne. Chez certaines espèces de libellules, les ailes battent à un rythme régulier, permettant à l’insecte de descendre ou de monter au même endroit pendant de longues périodes. Lorsqu’une libellule se pose sur une plante, ses ailes restent grandes ouvertes. Légalement protégées, les populations d’odonates sont en déclin presque partout. L’utilisation de produits chimiques, la destruction de leurs biotopes (ces insectes vivent toujours dans des lieux humides), la pollution constituent un danger pour ces insectes surprenants. Les bassins des jardins constituent donc pour eux des refuges. Ils chasseront non seulement d’autres insectes pour se nourrir, mais s’y reproduiront également.

LE SAVIEZ-VOUS ?{{3}}

LE SAVIEZ-VOUS ?{{3}}

Le cerfeuil est présent dans de nombreux potagers. Son semis peut se faire de fin avril à début septembre. La germination est rapide si les rangées de graines sont maintenues humides. Le cerfeuil déteste les endroits chauds et trop ensoleillés, il préfère les parties claires et semi-ombragées du potager. Les feuilles sont récoltées au fur et à mesure des besoins culinaires. Lorsque les premières petites fleurs apparaissent, la récolte est terminée, d’où l’importance du semis masqué dans le temps. Le cerfeuil est une source importante de fer et de calcium ainsi que de vitamines. Comme pour le persil, il existe du cerfeuil plat et du cerfeuil frisé.

Où mettre le marc de café ?

Où mettre le marc de café ?

Le café est un excellent répulsif, tout comme la cendre ou le sable. Dans le jardin, mettez du marc de café au pied des plantes infectées par les pucerons ou attaquées par les escargots, vous pouvez aussi mélanger de l’eau et du marc de café et vaporiser vos plantes avec le mélange.

Où mettre du marc de café dans le jardin ? Le marc de café peut être utilisé comme : Engrais organique : Le marc de café est un engrais naturel. En raison de son pH légèrement acide, il convient aussi bien aux hortensias qu’aux tomates. Étalez-le à la base de vos plantes, puis mélangez-le à la terre.

Quelles plantes aiment le marc de café ?

Plantes qui aiment le café

  • Rosiers : pour booster leur croissance, n’en mélangez qu’une poignée dans la terre.
  • Hortensias : cela les aide non seulement à bien se développer, mais cela met également en valeur leur belle couleur bleue.
  • Camélia : Cette belle fleur est une plante de bruyère.

Quand mettre du marc de café dans les plantes ?

Le marc de café est un excellent engrais naturel. Légèrement acide, il convient parfaitement aux hortensias pour rehausser leur couleur bleue, mais aussi aux tomates. Répartissez le marc de café à la base de vos plantes. Mélanger le marc à la terre du jardin avec un léger binage.

Quand mettre du marc de café au pied des tomates ?

Pour une utilisation comme engrais pour les tomates, les deux cas sont possibles, humide ou sec, il reste du marc de café. Quoi qu’il en soit, si vous l’utilisez à sec, il sera mouillé lorsque l’eau commencera.

Est-ce que les limaces sont dangereux ?

Est-ce que les limaces sont dangereux ?

A priori ils ne sécrètent aucun poison pour l’homme. La pharmacie a même utilisé un extrait de limace pour ses propriétés antitussives. Cependant, certaines espèces se nourrissent de cadavres, potentiellement infectés, ou parfois de plantes vénéneuses comme la pruche.

Quels sont les avantages des limaces ? Le rôle des limaces au jardin Les limaces, grâce à leur mucus et à leur activité, ont un effet favorable sur le sol, qu’elles aèrent, lient et hydratent. Ils aident également à recycler efficacement la matière organique et favorisent ainsi l’absorption des nutriments dans le sol.

Est-ce que l’anti limace est dangereux pour l’homme ?

De plus, le poison contenu dans la plupart des granulés anti-limaces est également dangereux pour les humains et les animaux, notamment lorsqu’il s’agit de métaldéhyde ou de méthiocarbe. Il faut donc veiller à ce que seuls les escargots les mangent ! Pour ce faire, un répulsif est ajouté aux granulés anti-limaces.

Est-ce dangereux de toucher une limace ?

Par conséquent, la pire chose à craindre est lorsqu’une personne avale un escargot ou un escargot. Comme pour le rat, le ver encapsulé pénètre dans le cerveau. Parfois, les vers peuvent franchir la barrière protectrice du cerveau humain, mais une fois à l’intérieur, ils ne peuvent pas sortir.

Pourquoi ne Faut-il pas tuer les limaces ?

C’est un bon moyen d’en collecter beaucoup à la fois pour s’en débarrasser. Mais les limaces offrent aussi des services. En fait, ils éliminent un nombre important de mauvaises herbes qui pousseraient autrement à toute vitesse.

Pourquoi ne Faut-il pas toucher les limaces ?

Au cas où vous auriez besoin d’une raison, certains de ces gastéropodes transportent des parasites capables d’infester le cerveau humain. Très répandue en Europe, la limace Limax cinereoniger peut dégager une mauvaise odeur lorsqu’elle est écrasée, selon son régime alimentaire.

Quelle odeur fait peur aux escargots ? Les limaces ne supportent pas l’odeur de l’ail. Ils s’éloignent automatiquement lorsqu’ils détectent cette odeur désagréable. Vous pouvez donc fabriquer chez vous un répulsif à limaces en mélangeant de l’ail dans de l’eau.

Pourquoi ne Faut-il pas tuer les limaces ?

C’est un bon moyen d’en collecter beaucoup à la fois pour s’en débarrasser. Mais les limaces offrent aussi des services. En fait, ils éliminent un nombre important de mauvaises herbes qui pousseraient autrement à toute vitesse.

Partager :
Facebook
Twitter
Pinterest
LinkedIn
Venez aux nouvelles
Inscrivez vous à la Newsletter

Pas de spam juste des bonnes astuces de cuisine

Social Media
Au hasard ...
Categories
On en parle
Derniers articles