Barbecue ou planche : équipez-vous pour vous amuser tout l’été

Table des matières

© [Maskot] / GettyImages – Cuisiner au barbecue

Tous deux très appréciés aux beaux jours, les barbecues et les planchas n’en sont pas moins très différents. Retrouvez dans ce dossier nos conseils pour faire le bon choix…

Le soleil est enfin revenu et vous souhaitez vous investir pour partager des repas conviviaux avec vos proches, mais votre estomac balance entre le barbecue et la plancha. Les deux ont leurs partisans. Selon une étude menée par BVA pour le compte de Weber, 63% des Français possédaient un barbecue en 2020 et près d’un tiers d’entre eux déclaraient l’avoir davantage utilisé dans l’année, notamment en raison du confinement. La plancha est également très appréciée en France. Le Marquier en a fait son métier et confiait récemment aux Echos avoir vu ses volumes de ventes doubler en un an. Il faut dire que la plancha ne manque pas d’arguments pour séduire. Mais faut-il le préférer au barbecue ? Nous avons préparé un petit guide pour vous aider à choisir…

Barbecue vs. plancha

Barbecue vs. plancha

Pour beaucoup, griller signifie barbecue. Bien sûr, elle a l’avantage des années par rapport à la plancha, apparue plus récemment, mais aussi celui de pouvoir apporter ce petit goût fumé incomparable… à condition toutefois qu’elle fonctionne au charbon de bois. Le barbecue peut également fonctionner à l’électricité ou au gaz. En tout cas, elle est bien plus polyvalente que la plancha, qu’elle peut aussi remplacer par des plaques intégrées ou vendues séparément. D’autres accessoires sont également disponibles, comme des broches pour les grosses pièces de viande ou des pierres pour la cuisson des pizzas, par exemple. Notez également que certains barbecues comprennent également un couvercle pour mijoter. Il permet donc de nombreux modes de cuisson. Revers de la médaille : elle est plus compliquée à nettoyer qu’une plancha. La grille du barbecue manque de praticité et il y a, sur les modèles les plus évolués, de nombreux éléments à démonter et à laver.

La plancha n’en propose qu’une, voire deux lorsqu’un espace grill est proposé. Sa surface de cuisson pleine, contrairement à une grille de barbecue, est cependant plus adaptée au poisson, et vous pouvez également cuire des légumes petits ou hachés, et même des œufs. Électrique ou à gaz, il est aussi plus simple d’utilisation, et encore plus facile à nettoyer : de nombreux modèles se contentent d’une éponge sur la plaque, sans oublier bien sûr de rincer le récupérateur de jus. Enfin, il faut noter que la plancha est moins encombrante qu’un barbecue, et que les modèles électriques peuvent être utilisés aussi bien en intérieur qu’en extérieur. Il est donc plutôt l’allié des citadins et des cuisiniers du dimanche.

Vous avez fait votre choix et votre préférence va au barbecue. C’est un premier pas, mais la quête du modèle parfait est encore semée d’embûches. Voici quelques conseils pour ne pas vous tromper.

Le charbon, pour un goût authentique

La première question à se poser avant d’acheter un barbecue concerne évidemment le mode de chauffe. Le charbon de bois est à la fois le plus ancien et le plus populaire encore aujourd’hui : c’est ce que 39% des Français possédant un barbecue utilisaient en 2020 selon l’étude BVA/Weber. Plusieurs raisons peuvent l’expliquer, à commencer par le goût. Comme indiqué ci-dessus, le charbon de bois donne une saveur fumée que ni le gaz ni l’électricité ne peuvent fournir. Les barbecues à charbon sont aussi les plus abordables à l’achat puisqu’on en trouve pour une vingtaine d’euros à peine, et il existe même des modèles portables. Faites attention à la qualité des matériaux, en particulier la grille.

 

Il y a aussi quelques inconvénients à considérer. La cuisson au charbon de bois se prépare à l’avance puisqu’elle se fait sur des braises, ce qui demande à la fois du temps et une certaine aide. Bien sûr, il faut aussi penser à l’achat de charbon. La température est également difficile à contrôler. Si certains modèles permettent de moduler l’apport d’air à cet effet et proposent différentes hauteurs de gril, l’écoulement de graisse sur les braises peut raviver le feu lors de la cuisson, et la fumée qui s’en dégage peut être gênante. L’utilisation de barbecues au charbon de bois est également interdite dans certaines villes et copropriétés. Mieux vaut donc se renseigner au préalable, et avoir de préférence un jardin où l’installer. Il faut aussi ajouter la vidange des cendres à l’entretien.

Gaz ou électrique : le choix de la facilité

La plupart des désagréments liés à l’utilisation du charbon de bois peuvent être évités en optant pour un barbecue à gaz ou électrique. Le second chauffe moins vite que le premier, mais l’allumage est instantané dans les deux cas et les commandes permettent de régler facilement et rapidement la puissance de chauffe. Plusieurs zones de cuisson peuvent également être proposées, selon le nombre de brûleurs sur les modèles à gaz et le nombre d’éléments chauffants sur les modèles électriques. La cuisson dite indirecte — les aliments sont placés à côté de la source de chaleur plutôt que dessus — est alors également possible, et les deux ont en plus l’avantage de produire peu de fumée… Cependant, on ne la retrouve pas non plus dans le goût. .

 

Cependant, l’utilisation des barbecues à gaz est souvent interdite dans les copropriétés, et il est d’autant plus préférable de choisir un modèle électrique pour une terrasse ou un balcon que sa taille est généralement plus petite. Les modèles à gaz sont très souvent livrés avec un chariot qui offre certes du rangement, mais prend donc beaucoup de place. Une autre différence entre ces deux types de barbecues est le prix. Si vous pouvez vous offrir un barbecue électrique pour quelques dizaines d’euros, les modèles à gaz sont rarement proposés en dessous de 100 €. Dans tous les cas, mieux vaut quand même éviter les premiers prix, sinon vous vous retrouverez à nouveau avec une grille de mauvaise qualité. La puissance est évidemment aussi à surveiller pour les barbecues électriques, ainsi que la présence de réflecteurs pour répartir la chaleur.

Ne pas négliger la grille

Comme nous l’avons dit, le gril est une partie importante d’un barbecue. Il peut être fait de différents matériaux. Mieux vaut privilégier la fonte ou l’inox coulé, bien plus efficace pour retenir et diffuser la chaleur que l’acier qui compose souvent les grilles des barbecues les plus abordables. La fonte a aussi l’avantage de résister dans le temps, à condition d’éviter les chocs et d’être bien entretenue : il faut éviter l’eau et la lubrifier régulièrement pour éviter qu’elle ne colle et ne rouille — on parle de pandering. Il existe aussi de la fonte émaillée, plus facile d’entretien, mais un peu plus fragile. Enfin, il existe des grilles en acier inoxydable. Ce sont les plus robustes, mais ils retiennent mal la chaleur, comme l’acier.

Si vous préférez une plancha, sachez qu’il en existe tout de même différentes sortes. Il faut donc bien analyser vos besoins, mais aussi vos qualités de cuisiniers afin de choisir le meilleur.

L’électrique pour un usage en intérieur ou extérieur

Des deux sources d’énergie sur lesquelles la plancha peut s’appuyer, l’électricité est de loin la plus répandue en grande distribution. Il faut dire que c’est le plus simple d’utilisation. Pas de carburant à acheter, il suffit de le sortir et de le brancher pour le faire fonctionner, à l’intérieur ou à l’extérieur. Les planchas électriques ont aussi l’avantage du prix. A partir d’une trentaine d’euros, ils sont plus abordables que les modèles à essence, mais il faut bien sûr se méfier de ces modèles d’entrée de gamme. Ils viennent souvent avec des assiettes de mauvaise qualité. En investissant un peu plus, vous pourrez également profiter de plusieurs zones de cuisson, pratiques pour cuisiner différents aliments.

 

Le gaz : plus rapide et moins contraignant en extérieur

Un peu plus chères, les planchas à gaz débutent généralement aux alentours de 100 €. Ces modèles premier prix sont généralement fournis avec des plaques en acier émaillé, auxquelles sont préférées celles en fonte ou en inox. Par rapport aux modèles électriques, les planchas à gaz chauffent plus vite et il est plus facile de trouver plusieurs zones de cuisson, la plupart des modèles comprenant au moins deux brûleurs. Bien entendu, il est conseillé de prévoir une bouteille de gaz ou de butane avant utilisation. Un petit inconvénient qui peut aussi être un atout non négligeable pour le choix de l’emplacement : avec eux, il est inutile de rester à proximité d’une prise de courant. Les planchas à gaz peuvent être installées n’importe où, du moins à l’extérieur. Ils craignent les petites pluies et autres intempéries, mais sont déconseillés en intérieur.

Pas de bonne plancha sans une bonne plaque de cuisson

Comme la grille pour le barbecue, la plaque est un élément important d’une plancha. Le matériau, tout d’abord, influencera non seulement les performances de cuisson, mais aussi l’utilisation et l’entretien. Si l’on apprécie l’inox pour ses propriétés permettant notamment une belle caramélisation des viandes – la fameuse réaction de Maillard -, la cuisson demande une certaine maîtrise et le nettoyage n’est pas aisé, même si l’inox a aussi l’avantage d’être résistant : on peut rayer et frottez sans crainte.

Très utilisé avec un revêtement anti-adhésif sur les planchas électriques, la fonte d’aluminium peut faire un bon compromis entre performance et facilité d’utilisation et d’entretien. Cependant, il faut veiller à éviter les ustensiles en métal. C’est aussi le cas des plaques en fonte et on les retrouve aussi en acier, plutôt sur les modèles à gaz. Malgré des propriétés intéressantes – inertie pour la fonte, résistance pour l’acier – il faut se méfier de ces plaques qui accompagnent souvent les planchas premier prix. Ils peuvent alors être très fins, ce qui leur permet de chauffer rapidement, mais pas de retenir et de diffuser efficacement la chaleur. L’épaisseur de la plaque, quel que soit le matériau, est toujours un point à surveiller sur une plancha.

Comment faire un BBQ sans grille ?

Comment faire un BBQ sans grille ?

Comment faire

  • Prenez 4 cuillères en métal.
  • Placez-les tête bêche sur les résistances (comme sur la photo).
  • Mettez votre morceau de viande dessus.
  • Allumez le barbecue. Résultats.

Comment faire un barbecue dans un appartement ? La façon la plus simple (et la meilleure) de griller à l’intérieur reste cependant la bonne vieille poêle ou plancha en fonte résistante, dont les rainures reproduisent les marquages ​​caractéristiques du barbecue d’extérieur, n’occupant qu’un ou deux brûleurs de réchaud à gaz.

Quel est le barbecue le plus sain ?

Quel est le barbecue le plus sain ?

Les réservoirs d’eau ou les barbecues à grille verticale sont de bonnes solutions. Dans un barbecue vertical, le charbon est en effet placé verticalement afin que la fumée se dégage vers le ciel et n’imprègne pas la viande. La graisse s’écoule directement dans un bac de récupération.

Quel est le meilleur barbecue pour la santé ? Le barbecue à gaz est l’alternative idéale pour ceux qui s’inquiètent des effets néfastes sur la santé de la cuisson au charbon de bois. Avec un barbecue à gaz, en effet, il n’y a aucun risque que les graisses et les jus de la viande s’égouttent sur les braises, s’enflamment et forment des substances nocives.

Quelle est la meilleure marque de barbecue ?

Selon l’équipe qui a réalisé le banc d’essai, les modèles Genesis S-330 et Genesis EP-310 de Weber ainsi que les Prestige (500RSIB) et LEX (485RSIB) de Napoléon constituent les « meilleurs choix » dans ce segment.

Qu’est-ce qui est cancérigène dans le barbecue ?

Qu’est-ce qui est cancérigène dans le barbecue ? … Plusieurs études récentes ont montré que lorsque la viande et le poisson sont carbonisés ou cuits à feu vif, ils produisent des produits chimiques cancérigènes appelés amines hétérocycliques (HCA) et hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP).

Comment choisir un bon barbecue à gaz ?

Comment choisir un bon barbecue à gaz ?

L’acier est léger et facilite le transport du barbecue à gaz, mais il doit être suffisamment épais. Émaillé, il sera plus résistant à la rouille, mais pas aux chocs, qu’ils soient thermiques ou physiques. L’inox ou l’inox est plus cher, mais aussi plus résistant aux chocs et à la rouille.

Quelle puissance choisir pour un barbecue à gaz ? Les fabricants proposent des barbecues à gaz équipés de 2 à 6 brûleurs. La puissance de ces brûleurs est exprimée en Kwh et varie entre 7 Kwh et 18 Kwh. Pour une utilisation fréquente, nous vous conseillons de choisir un barbecue d’une puissance supérieure à 9 Kwh.

Quel barbecue gaz Choisir 2020 ?

Le Weber Spirit II E-310 est le meilleur barbecue à gaz pour la grande majorité des utilisateurs. Il excelle en termes de performances, il est polyvalent car il possède trois brûleurs, sa solidité est remarquable et son prix abordable.

Quelle pierre pour cuisson ?

Pour y remédier et obtenir une cuisson parfaitement homogène, vous pouvez utiliser une pierre réfractaire. Appelé aussi pierre à pain ou pierre à pizza, ce support essentiellement constitué d’argile garantit d’excellents résultats.

Quelle pierre pour une plancha ? Il est chauffé par des résistances ou des brûleurs à gaz placés sous la plaque et couvrant toute la surface. La pierre à griller consiste à poser une pierre plate naturelle (marbre, granit, ardoise…) ou volcanique sur une petite résistance.

Quel pierre pour four à pizza ?

Pierre à pizza Amazy Elle est fabriquée en cordiérite, un matériau résistant à la chaleur et surtout durable qui conserve la température plus longtemps que la chamotte ou l’argile. Pour l’utiliser, placez simplement la pâte sur la pierre à pizza préchauffée au four.

Où trouver une pierre réfractaire ?

Amazon.fr : pierre réfractaire.

Quelle pierre sont réfractaire ?

La pierre réfractaire est une pierre en terre cuite qui a des propriétés d’accumulation et de dégagement de chaleur. Il est composé d’argile, de chamotte et d’eau. La chamotte est en fait une argile cuite à haute température.

Partager :
Facebook
Twitter
Pinterest
LinkedIn
Venez aux nouvelles
Inscrivez vous à la Newsletter

Pas de spam juste des bonnes astuces de cuisine

Social Media
Au hasard ...
Categories
On en parle
Derniers articles
L'ail sauvage est cuit
L’ail sauvage est cuit

Du goût et de la finesse dans votre assiette Selon la légende, après quoi les ours dévorent cette plante après un long hiver, ils l’appellent

Comment faire un beurre d'escargot ?
Comment faire un beurre d’escargot ?

MEILLEURE RÉPONSE par nos experts Par Sandrine AmmareLe beurre d’escargot fait partie de la gastronomie française. Le « beurre composé » accompagne de nombreuses recettes dont la