A Guidel, profitez de la mer en faisant vos courses

À TESTER

Le Marché d’été de l’Accueil à la Ferme a installé ses étals sur la plage de Guidel pendant les vacances.

Par Chantal Pope

Publié le 19 juillet à 22:48

De la terre à la mer

De la terre à la mer

Alors que la chaleur se dissipe en milieu d’après-midi, et que petits et grands cherchent un peu de fraîcheur dans l’eau, les agriculteurs se succèdent et installent progressivement leurs stands par paires à la plage, à Guidel. « Ce marché a commencé en 2000, à la cidrerie Les vergers de Kermabo, se souvient Nadine Leray, animatrice de la marque des chambres d’agriculture du Morbihan. Ce fut le début des marchés Bienvenue à la Ferme. D’abord ils se sont lancés dans les Côtes d ‘Armor puis s’est rapidement étendu à d’autres départements bretons. » Se distinguant des marchés traditionnels, n’ouvrant ses étals qu’aux producteurs et artisans locaux, le marché a tout de suite connu un succès qui, dans la foulée, lance un marché de Noël à Pont Scorff qui est aussi un grand succès.

Après 12 ans aux Vergers de Kermabo, le marché se tient depuis six ans à l’élevage d’autruches de la Saudraye, toujours à Guidel. « Puis la ferme s’est réaménagée et je n’ai plus voulu accueillir le marché, se souvient Nadine Leray. Puis nous nous sommes rapprochés de la municipalité.

Une vingtaine de stands

Sa question a immédiatement reçu une réponse favorable. Le terrain est mis à leur disposition, une fois par semaine, à Guidel Plages, à deux pas de la mer « Ça nous donne une très bonne visibilité. » Et une convention est signée dans la foulée entre la chambre d’agriculture, propriétaire de la marque, Bienvenue à la ferme, qui garde la main sur l’organisation des marchés, et la commune, qui met à disposition le foncier et ses services techniques. « On ne peut plus parler de marché agricole. Désormais, c’est un marché de producteurs locaux, une formule adoptée depuis longtemps par de nombreux départements du Sud. »

Du poulet mariné au barbecue

Du poulet mariné au barbecue

D’une dizaine d’étals à l’arrivée à Guidel Plages, le marché en compte aujourd’hui une vingtaine, majoritairement originaires de Lorient ou du Finistère sud proche. « Certains viennent pour la première fois, note Nadine Leray. Certains producteurs ont pris leur retraite, d’autres ne veulent plus aller sur les marchés, la gourmandise du temps. » Des changements qui interpellent parfois les habitués. « Mais ça leur permet de découvrir de nouvelles saveurs, de nouveaux produits « Les nouveaux producteurs sont enchantés par le vent. Nous leur garantissons une place, ce qui est loin d’être le cas sur d’autres marchés, où la concurrence est forte. »

Des clients fidèles

Des clients fidèles

Une opportunité que Bastien Collin a immédiatement saisie. « Je m’y suis installé en août dernier, raconte le jeune aviculteur de Querrien (29). Venir au marché de Guidel me donne une bonne visibilité, ça me permet de me connaître à distance de mes autres marchés, où la parole de la bouche fonctionne moins bien ». Pour l’occasion, il n’a pas hésité à s’adapter à cette nouvelle clientèle. « En vacances, tout le monde n’a pas un four pour cuire des volailles entières. Et avec cette chaleur, ce n’est pas forcément ce qu’on a envie de cuisiner. » Il propose donc des marinades estivales, thym citron ou cuisses indiennes, à cuisiner au barbecue. « Et il fonctionne. » Présent sur le marché depuis seulement deux semaines, il en a déjà tiré les premières leçons. « J’ai besoin de présenter un peu mieux mon étal. Et que je sois équipé d’un terminal de paiement : faute d’acceptation des cartes bancaires, j’ai raté quelques ventes.

À Lire  6 façons inattendues de réutiliser les coquilles d'œufs

Si Bastien Collin se lance dans la vente en circuits courts, Isabelle Guiader, sa voisine du marché de Guidel, est une habituée des loci.  » Je produis des escargots à Groix depuis 23 ans. Et j’étais présent au premier marché, aux Vergers de Kermabo.  » Faisant partie du dernier noyau de pionniers à avoir lancé ce marché, je ne le quitterais pour rien au monde. « Ici, l’endroit est magnifique, dit-elle en embrassant les plages au pied du marché. Et sa situation nous permet de toucher à la fois la population locale, les résidents secondaires et les touristes qui passent par là. »

Des artisans locaux

Des artisans locaux

Vendant 90% de sa production sur le continent, le producteur a pour habitude de grouper ses déplacements. « Le matin, je suis en livraison, en fin d’après-midi sur le marché. » Un marché qui aime l’ambiance. « Eh bien, nous sommes parmi les producteurs. Nous avons les mêmes problèmes. Et nous nous aidons plus facilement. » Vous pouvez aussi compter sur un client régulier, comme ce couple, qui se rapproche doucement de vous. « Nous étions déjà arrivés au cidre », dit Madame. A l’époque, il était correspondant pour Ouest France. Et c’est comme ça que j’ai appris à connaître le marché. » Vingt ans après, elle continue de le voir.  » C’est cool. Et rapport qualité prix, pas mieux ! « Les jeunes agriculteurs s’installent », dit son mari. Ça dynamise le territoire, c’est une vraie chance ». Et les deux retraités de lancer en chœur : « le marché doit continuer et s’étendre ».

Si le marché fait la part belle aux producteurs, de fruits ou de légumes, de glace ou de fromage de chèvre, d’autruche ou de porc, de pain ou de cidre, il accueille aussi une poignée d’artisans. « Ils complètent la gamme, explique Nadine Leray. Et ils sont toujours proches du monde agricole. » Alors Julien et Delphine, de la conserverie artisanale Pikou Panez à Plouay, utilisent des surplus « ou des légumineuses un peu sales » des jardiniers locaux, qu’ils transforment en soupes, cornichons, pâtes à tartiner, ketchup.. . » Et la crème et le beurre. car nos bonbons et pâtes à tartiner proviennent de la laiterie Kerguillet toute proche ».

Commodité Tout au long de l’été, le réseau Bienvenue à la ferme organise 70 marchés sur 8 fermes. Le mardi, jusqu’au 23 août, de 16h30 à 19h30 – à la ferme Sainte Cécile, à Briec, tous les mardis, jusqu’au 23 août, de 17h à 20h – au domaine Treuscoat, à Pleyber Christ, le mercredi 17 août , de 17h à 20h 18h à 22h – à la ferme Eden Créach, à Plougar, tous les jeudis, jusqu’au 18 août, de 16h30 à 19h – Au Champ du Coq, à Plovan, tous les jeudis, jusqu’au 11 août, à partir de 16h : 30h En Ille et Vilaine – à la Ferme du Pré Bois, à Saint Malo, tous les lundis, jusqu’au 29 août, de 16h30 à 20h – aux Vergers de la Justais, à Louvigné du Désert, tous les mardis, jusqu’au 30 août, de 17h30 à 20h30 Dans le Morbihan – à Guidel Plages, cœur de station, tous les mercredis, jusqu’au 31 août, de 16h30 à 19h30 Retrouvez toutes les informations et le programme de chaque site sur www.bret agnealaferme.com

Où aller pour 2 jours en amoureux ?

Cet article vous a-t-il été utile ? Notez que vous pouvez suivre Earth dans la zone Mes actualités. En un clic, après inscription, vous retrouverez toute l’actualité de vos villes et marques préférées.

  • Où partir 2 jours en France en couple ?
  • Paris en 2 jours.
  • Rocamadour.
  • Annecy amoureux.
  • Moustiers-Sainte-Marie.
  • Au Mont Saint Michel.
  • Le village de Gordes en amoureux.
  • Bonifacio.
À Lire  Que faire du marc de café ? La réponse va vous surprendre !

Pourquoi l’été 2021 est moche ?

Le Pays Basque en couple.

L’été a été pluvieux, humide et frais à certains endroits. Les mois de juin, juillet et août sont les plus tristes depuis sept ans, avec plus de 23 % de précipitations en moyenne.

Comment a été l’été 2021 ?

Pourquoi le climat est-il si mauvais en 2021 ? Météo : parce que le « mauvais temps » de l’été est surtout une question de perception. Juste un peu, un temps incertain… Pour certains, l’été 2021 ne correspond pas vraiment à leurs attentes. C’est surtout une histoire de sentiments, explique un prévisionniste.

Pourquoi A-t-on un été pourri ?

Suite à l’alerte du GIEC le mois dernier, un nouveau signal alarmant de réchauffement climatique a été révélé ce vendredi par le service européen d’observation planétaire, Copernicus : en 2021, l’Europe connaît son pire été chaud jamais enregistré.

Pourquoi il fait moche cet été ?

Le soleil en plein été C’est un facteur qui renforce le sentiment de manquer l’été : le soleil a été plus faible cette année. Et un paysage avec un ciel nuageux, nuageux ressemble tout de suite moins à une carte postale… En juin, l’ensoleillement reste plus ou moins moyen.

Pourquoi le temps est-il si mauvais en France ?

Un coupable clairement identifié Ces intempéries ont un coupable évident : le fameux anticyclone des Açores, dont le rôle est essentiel été comme hiver. Habituellement au-dessus de cette période de l’année, il pousse les précipitations vers le nord pour faire place au soleil et à la chaleur.

Depuis le printemps, plusieurs dépressions, c’est-à-dire des cavités d’air, ont été balayées par l’Atlantique Nord et sont bloquées en France par une ceinture d’anticyclones en Russie, en Scandinavie et au Maghreb.

Pourquoi le temps est si pluvieux ?

Pourquoi le climat n’est-il pas bon en France ? « Depuis le printemps, nous avons une récidive dépressionnaire », a déclaré le météorologue de Weather Channel Régis Crépet au média Le Figaro. Au printemps, les dépressions sont nombreuses. Ce sont des cavités d’air qui viennent de l’Atlantique Nord et qui restent en France. Dommage pour les vacanciers.

Pourquoi Météo-France n’est pas fiable ?

Il n’y a qu’un seul lien : lorsque le climat se réchauffe, l’atmosphère peut stocker plus d’eau, ce qui crée plus de condensation, puis plus de nuages, ce qui peut potentiellement donner des pluies plus intenses.

Pourquoi le temps est si mauvais ?

« 90 % des données d’observation utilisées par les modèles de prévision de Météo-France proviennent des satellites. Le reste provient des données au sol, du radiosondage, des capteurs embarqués sur les avions de ligne et les navires marchands ou montés sur des bouées ancrées et dérivantes », ajoute l’ingénieur.

Autre phénomène qui peut expliquer ce « sentiment » de mauvais temps, assez dérisoire par rapport aux véritables catastrophes climatiques : les anticyclones, espaces anticycloniques, d’où l’air s’échappe, se réchauffe et sèche en tombant dans l’atmosphère. .

Pourquoi le temps est mauvais en mai ?

Pourquoi le temps est-il mauvais ? Selon le psychologue canadien Pierre Faubert – inclus dans TopSanté -, « par mauvais temps, le corps produit plus de cortisol, une hormone qui influe sur le niveau de stress. D’où les réactions d’agressivité et d’impatience exprimées par certains dans la rigueur du climat. »

Pourquoi l’été 2021 est pourri ?

« Le mois de mai est connu pour être une période de transition, et que ladite période de transition dit période instable », indique Météo-France à BFMTV.com. « L’instabilité ne signifie pas que nous n’aurons pas des moments où le climat ne sera pas bon, ne sera tout simplement pas durable », ajoute la même source.

- Advertisement -
- Advertisement -

Dernières recettes

- Advertisement -

Vous en voulez plus ?

- Advertisement -