A chaque fois une grillade réussie : les conseils d’un champion français

Table des matières

L’été est la saison idéale pour les barbecues. L’Auvergnat Aurélien Vidal est le champion de France du barbecue 2020. Il nous livre ses conseils pour un barbecue réussi.

Des amis, une terrasse, un temps ensoleillé, tous les ingrédients sont réunis pour passer un bon moment. Et si vous vous initiez au barbecue ? Aurélien Vidal, originaire de Saint-Julien-de-Chapteuil en Haute-Loire, a remporté le titre de champion de France du barbecue en 2020. Il distille quelques astuces pour un barbecue réussi.

Choisir son équipement

Première étape à ne pas négliger : le choix du matériel. Aurélien Vidal, cuisinier professionnel, débute : « Pour l’équipement, je conseille un barbecue à charbon plutôt qu’un barbecue à gaz. Ça a meilleur goût. Un bon barbecue, c’est plus une maîtrise de la chaleur. il suffit de mettre des briquettes d’allumage, des charbons compensés. On arrive à maintenir la chauffe pendant 3h30 et c’est plutôt sympa. Avec du charbon basique il faut en rajouter en cours de cuisson. »

Soigner l’allumage

Ensuite, nous devons être attentifs à allumer le feu. Le champion de France du barbecue recommande : « Il faut attendre d’avoir une bonne braise pour commencer à chauffer. Avant d’allumer, je conseille de prendre des allume-feux et de les placer dans le fond de la cuve. Ajouter du charbon de bois et faire chauffer 20 minutes Quand le gril est chaud , placez le gril dessus Laissez chauffer un peu, notamment pour faire fondre la graisse du gril précédent Il faut veiller à bien nettoyer le gril chaud et ensuite vous pourrez y mettre la viande Si vous n’avez pas de sonde , il s’agit de toucher pour savoir combien de temps cuire la viande. C’est aussi lié à l’épaisseur du morceau de viande. Il souligne : « Ça n’a pas toujours de sens de faire le plein de charbon. Les briquettes sont fabriquées à partir de charbon compensé. L’échauffement prend environ 3,5 heures. Avec un charbon de bois classique, cela prend 1h ou 1h30 ».

Une cuisson adaptée à la viande

Une cuisson adaptée à la viande

Pour la cuisson tout dépend du type de viande. Le champion de France poursuit : « Il y a différents types de cuisine. Si vous avez un barbecue classique, faites glisser les braises vers la gauche et mettez la viande vers la droite. Lorsque la viande est chaude, elle est inclinée vers les braises. Plus la grille est basse, plus elle est directe avec les flammes. Je recommande qu’il ne soit ni trop haut ni trop bas. Le plus grand danger est de le mettre vivant sur un gril trop bas et de griller le gras : la viande sera alors carbonisée. Nous jouons avec le feu. Une sonde peut être utile pour connaître la température. Pour le bœuf, pour une cuisson saignante, on s’arrête à 45 degrés. Soit 60 degrés pour la volaille et 56 degrés pour le porc. Tous les types de viande nécessitent une préparation différente. Pour un BBQ classique, si vous cuisinez des côtelettes d’agneau, elles sortiront assez rapidement, environ 3 minutes de chaque côté. Pour une côtelette de porc, cela prend un peu plus de temps, car elle est un peu plus épaisse. Il faut environ 15 à 20 minutes pour cuire une côte de bœuf. La volaille cuit rapidement, mais cela dépend si vous choisissez des filets ou des cuisses. Les cuisses mettent plus de temps à cuire, 10-15 minutes, contre 7 minutes pour les blancs »

Laisser reposer la viande

Laisser reposer la viande

Aurélien Vidal poursuit : « Il est recommandé de laisser reposer la viande après. Lorsque la viande est cuite, elle doit toujours être laissée seule. Nous commençons avec le même temps de cuisson que le temps de repos. Quand on chauffe la viande sur une source chaude, on va attaquer la viande et elle a besoin de se reposer pour être plus tendre et juteuse. Ensuite, nous le ramènerons sur la grille. »

De longs temps de cuisson peuvent être planifiés

Certaines préparations sont nécessaires pour la cuisson de la viande. Aurélien Vidal précise : « On peut cuisiner longtemps avec de la viande effilochée, du porc effiloché ou sa demande pour préparer des assaisonnements, c’est-à-dire un mélange d’épices, d’huile d’olive, de paprika, de gingembre, d’ail, de sel, de sucre. On y va avec c’est notre massage de la viande, puis nous pouvons commencer à fumer. Dans les braises, vous pouvez ajouter n’importe quel type de bois à fumer : vous pouvez trouver du bois fini dans des fûts de whisky, des fûts de vin. Vous devez mettre ces bois dans les braises chaudes, fermer le couvrir et laisser fumer 10 à 15 minutes, cela donne du goût à la viande.

Cuire du poisson et des légumes

Cuire du poisson et des légumes

Un barbecue n’est pas forcément synonyme de cuisson de la viande. Le poisson peut aussi se préparer au barbecue : « Pour le poisson vous trouverez des planches en bois qui s’adaptent au barbecue. C’est du cèdre et on vient la veille réhydrater la planche dans l’eau. Puis on l’égoutte et on pose la planche sur le feu chaud griller. On le chauffe bien, on le retourne et on met le poisson au dernier moment pour le faire cuire. Ça donne un goût exotique au poisson. On peut faire du saumon, de l’omble chevalier, de la dorade, des coquilles Saint-Jacques, des langoustines. »

 ;

« Pour les légumes, on peut faire de grosses tranches d’aubergines grillées, courgettes, poivrons, juste inscrits sur le barbecue. Vous pouvez ajouter un peu d’huile, du thym frais, de la sarriette et laisser macérer une heure à l’avance. Ensuite, on met les légumes au barbecue environ 10 à 15 minutes », raconte Aurélien Vidal. Et pourquoi ne pas cuisiner des fruits ? Ça peut être aussi : « On peut faire de l’ananas. Il y a des appareils qui peuvent être branchés sur des barbecues, des sortes de rôtissoires. On peut mettre un ananas préalablement pelé sur le barbecue puis le rôtir. On l’arrose d’un sirop de vanille et d’un peu miel. Si vous aimez Si vous n’êtes pas équipé, vous pouvez mettre de grosses tranches ou de gros quartiers. Vous pouvez aussi faire des gâteaux, des tartes. C’est illimité. »

Je recommande, selon les ressources, de faire de gros morceaux de viande

Le champion de France a une petite préférence pour une viande particulière : « J’aime faire du rack ou du bougnat : des côtes de porc rôties à la paille et affinées au foin de citron, un foin d’Estables. Je recommande, selon les moyens, d’utiliser de gros des morceaux de viande, comme une côte de bœuf ou de veau, faciles à cuisiner. On peut aussi en faire des lanières, enveloppées dans du papier d’aluminium : dans un burger ou un pain pita, c’est très bien aussi. Le champion de France risque son titre cet été : « Nous sommes un groupe de 5 amis à Saint-Julien-de-Chapteuil. Nous nous retrouvions régulièrement pour faire un barbecue ensemble. » Un ami a lancé l’idée du Championnat de France. pris au jeu, on a fini premier de la catégorie porc, deuxième de la catégorie légumes Dans la bande je suis le seul dans le métier : il y a un cadre dans l’événementiel, un chef de chantier d’une société de déchets, un informaticien, employé d’une entreprise de dératisation, le barbecue est devenu notre passion.

Est-ce dangereux de manger du cramé ?  ;

Il conclut : « Je recommande un bon barbecue avec une bonne chaleur, de la bonne viande ou du poisson de l’artisan local, et une bonne bande d’amis ». C’est ton tour !

Pourquoi ne pas trop cuire les aliments ?

OUI, les aliments brûlés peuvent contenir des agents cancérigènes tels que l’acrylamide, les hydrocarbures et les amines aromatiques hétérocycliques. Vous pouvez déguster des toasts grillés en toute sécurité, mais attention aux toasts brûlés.

Quelle est la meilleure marque de barbecue à gaz ?

Est-ce bon de griller du pain ? Considéré comme un risque pour la santé humaine par l’OMS, l’acrylamide est un cancérigène formé lors de la friture ou de la friture de certains féculents comme les chips, les frites, les biscottes, le pain grillé, les céréales du petit déjeuner…

  • AVIS D’EXPERT – Lors de la cuisson, les molécules se modifient et présentent des risques pour la santé. En effet, notre corps réagit aux sucres que nous chauffons pour dorer les aliments et leur donner leur odeur et leur goût. †
  • Quel est le meilleur barbecue à gaz ?
  • 1 – Landmann 12652 Miton. †
  • 2 – Weber 50060053 Q1000. …
  • 3 – Campingaz Xpert 100L. †
  • 5 – Barbecue VidaXL. †
  • 6 – Jardin d’Alice Tréville. †

7 – Barbecook Sieste 412. …

Quel est le barbecue à gaz le plus performant ?

8 – Barbecue à gaz Campingaz Classe 4 LBD.

Quelle est la meilleure marque de barbecue ?

Quel est le meilleur barbecue à gaz ? Le barbecue Weber Q 2200 est l’un des meilleurs barbecues à gaz selon les avis des clients. Il est élégant, pratique et la grille de cuisson est de bonne taille. Il est équipé d’un couvercle qui permet de faire mijoter rôtis, volailles, poissons entiers…

Comment remplacer barbecue ?

Pour les amateurs de barbecue à la recherche d’un appareil performant, la plancha Weber Spirit E-315 Mix est tout simplement le meilleur produit du marché.

Selon l’équipe qui a réalisé le banc d’essai, les modèles Genesis S-330 et Genesis EP-310 de Weber, ainsi que les Prestige (500RSIB) et LEX (485RSIB) de Napoléon sont les « meilleurs choix » dans ce segment.

Comment faire cuire les brochettes sans barbecue ?

La poêle à griller peut tout faire. Placez-le sur une plaque de cuisson : il grille des tranches de légumes, des steaks et des filets de poisson en toute simplicité. Avec la même maîtrise qu’un barbecue, s’il vous plait !

Quelle alternative au barbecue ?

Comment griller de la viande sans barbecue ? Pour obtenir la saveur et la texture grillées que les gens adorent du barbecue en plein air, braisez vos viandes pendant des heures au four – ou utilisez la combinaison d’un autocuiseur électrique avec le gril dans votre four pour obtenir essentiellement le même résultat.

À Lire  Barbecue à granulés frais et fumé
Partager :
Facebook
Twitter
Pinterest
LinkedIn
On en parle
Derniers articles